Singapour en France – Le Festival

singapour

Toujours dans le cadre de notre dossier spécial « Singapour », le Dandy Libéré vous propose aujourd’hui un article sur le Festival « Singapour en France » qui se déroule dans quelques villes françaises pour fêter les 50 ans d’indépendance de Singapour et les 50 ans de coopération entre les deux pays.

Le Lapin de Dawn Ng se promenant dans toute la France
Le Lapin de Dawn Ng se promenant dans toute la France

Partenariats

Car dès son indépendance, Singapour a su nouer des liens avec la République française de Charles de Gaulle. Collaborations, partenariats, échanges qui surent durer jusqu’à cette année anniversaire qui est marquée par un dialogue entre les différents ministres des Affaires étrangères et de la Culture des deux pays. Dans ce contexte, la France, forte de sa culture millénaire et de ses arts ne pouvait que coopérer avec un pays cherchant à tout prix à faire des arts sa vitrine touristique et économique du futur.

Les ambassadeurs, diplomates, ministres se sont donc concerter avec les acteurs culturels de chaque pays pour créer un Festival, suite d’événements culturels, en forme de découverte de la culture de l’un chez l’autre. Ainsi, l’archipel va accueillir des expositions françaises et artistes en résidence alors que les musées de l’Hexagone recevront des expositions temporaires regroupant la fine fleur créative singapourienne. Une découverte de la culture de l’autre pour tous. Un geste fort qui devrait être plus souvent exploité afin de mieux connaître l’étranger, de s’ouvrir à la différence.

oeuvre de Louie Cordero pour l'exposition Open Sea  du MAC Lyon
oeuvre de Louie Cordero pour l’exposition Open Sea du MAC Lyon

Singapour en France – Le Festival est donc une volonté d’effacer les milliers de kilomètres qui nous séparent pour nous donner à voir une partie immergée de la création du Sud-Est asiatique. Des expositions sont ainsi organisées au Palais de Tokyo (Paris), Lille, Lyon ou encore à La Rochelle avec un travail in situ et éphémère de Chen Sai Hua Kuan et Carole Marchais.

Khairuddin Hori, organisateur du Festival et curator au SAM, NHB et MAC Lyon
Tan Boon Hui, organisateur du Festival et curator au SAM, NHB, Lille 3000 et MAC Lyon

Né d’une volonté politique, diplomatique, cet événement se traduit dans les actes par une coopération de longue date entre les institutions françaises et acteurs culturels singapouriens. Ainsi, le Musée d’Art Contemporain de Lyon (MAC Lyon) est un partenaire privilégié de la Biennale et du Singapore Art Museum (SAM) – grâce à l’amitié qui lie ses directeurs. Le Festival, vit aussi de part les nombreuses performances, spectacles, films et installations in situ que les artistes du micro État présentent.

Les deux principaux musées singapouriens le SAM et le National Heritage Board (Musée national d’Histoire de Singapour, NHB) sont les partenaires privilégiés pour l’organisation fixée à Tan Boon Hui), petit bonhomme à la bouille joviale et à la connaissance infinie et ex-directeur du SAM, ex-curateur de la Biennale et aujourd’hui conservateur du NHB.

Événements

Sandra Lee à la Gare Saint-Sauveur (Lille 3000, photo DR)
Oeuvre de Sandra Lee à la Gare Saint-Sauveur (Lille 3000, photo DR)

Si la première exposition au Palais de Tokyo vient de se terminer et que nombre de spectacles live sont passés, le festival se poursuit bien après les dates de juin.

Art Garden (Lille 3000)
Art Garden (Lille 3000)

L’exposition Art Garden, à la Gare Saint-Sauveur de Lille, organisée par Lille3000 et le National Heritage Board, se définit comme un jardin ludique et labyrinthique dans lequel petits et grands s’immiscent pour un jeu mystérieux mais drôle au travers des œuvres de Ryf Zaini, Daniel Yu ou encore Sandra Lee. À voir jusqu’au 6 septembre.

Singapour mon amour, se définit comme un parcours découverte dans différents lieux parisiens entre juin et juillet.

À La Rochelle, les parcs et rues de la ville se dotent d’installations de Chen Sai Hua Kuan et Carole Marchais. Ces interventions plastiques tournent autour du végétal et se donnent pour thématique la verticalité. Les deux artistes ont élaboré ces créations avec l’aide des Espaces Verts et ateliers techniques de la ville.

Angie Seah en pleine performance au MAC Lyon
Préparation pour la performance d’Angie Seah  au MAC Lyon lors du vernissage de l’exposition Open Sea

Au Musée d’art contemporain de Lyon, l’exposition Open Sea donne à voir un large panel d’artistes aux styles différents mais tous issus d’Asie du Sud-Est. Les co-commissaires Thierry Rapsail, directeur du musée lyonnais, et Khairuddin Hori, curator au NHB et SAM, offrent la possibilité de s’ouvrir à la création asiatique picturale, cinématographique ou encore scénique. Dans le cadre du vernissage, Angie Seah s’est, par exemple, cassée de faux marteaux sur la tête lors d’un processus ritualisé assez étonnant et déroutant même les invités, réinterprétant des actes religieux de flagellation, tandis que Jeremy Hiah plongeait dans le lac du Parc de la Tête d’Or, un dragon de riz collé sur le dos puis s’endormait recouvert d’une énorme bête mi-fourmie mi-cloporte faite de faucilles tranchantes et casseroles. À découvrir aussi, les gisants de Mao, Lénine ou Castro réalisés de manière tout à fait réaliste mais à la vision critique par Shen Shaomin, artiste contestataire chinois ; ainsi que les personnages mutilés, transpercés de haches, scies et pelles par Louie Cordero, artiste philippin prometteur.

Fidel Castro caricaturé sur son lit de mort par Shen Shaomin (MAC Lyon)
Fidel Castro caricaturé sur son lit de mort par Shen Shaomin (MAC Lyon)

Sur ce bon festival à tous ! N’hésitez pas à consulter le site de Singapour en France afin de connaître tous les instants et événements !

Sandra Lee pour l'exposition Art Garden à la Gare Saint-Sauveur de Lille (photo DR)
Oeuvre de Sandra Lee pour l’exposition Art Garden à la Gare Saint-Sauveur de Lille (photo DR)
Marteaux servant à la performance de Angie Seah (MAC Lyon)
Marteaux servant à la performance de Angie Seah (MAC Lyon)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :