Journées du Patrimoine 2015. 22 régions – 22 lieux à découvrir

79_full_82d5945d7c40efd0cdb779df98bf4f53

Les Journées du Patrimoine sont une idée des services du Ministère de la Culture de Jack Lang et fêtent déjà leur 32 bougies! Une idée lumineuse partagée aujourd’hui dans une cinquantaine de pays.

Une Histoire de France en 2 jours!

Un week-end spécialement riche pour s’émerveiller et s’enrichir face à notre patrimoine architectural et mobilier mais aussi se remémorer notre histoire et notre culture. Une sorte de résumé rapide de l’Histoire de France.

Un moyen simple et efficace pour (re)découvrir châteaux, églises et musées de notre beau pays, mais aussi une occasion de découvrir quelques pépites ouvertes spécialement pour ces Journées du Patrimoine 2015.

Gratuites le plus souvent et généralement agrémentées de diverses animations ludiques et scientifiques visants tous les publics (enfants, famille, novices ou spécialistes), les Journées du Patrimoine sont l’unique fois où autant de lieux sont visitables en quelques heures.

Le Dandy Libéré vous propose une petite sélection non exhaustive de ces monuments chargés d’histoire, de magie, de culture française. Un lieu ou une ville à chaque fois symbole de cette french touch que nous envie tout étranger et dont nous sommes si fiers. De quoi trouver un instant de bonheur, de plaisirs contemplatifs et admiratifs à partager sans modération en famille et entre amis!

Haut-Koenigsbourg-Serge-Lohner-298x300
Château du Haut-Kœnigsbourg (photo DR)

Alsace: Château du Haut-Kœnigsbourg. Edifié au 12e siècle, le château du Haut-Kœnigsbourg fut pendant des siècles le témoin de conflits et de rivalités entre seigneurs, rois et empereurs. Il a vu se succéder d’illustres propriétaires qui ont marqué son histoire et de nombreux événements qui ont changé jusqu’à sa physionomie… Passer la haute porte du Haut-Kœnigsbourg, c’est plonger dans l’univers du Moyen Âge. De la cour basse avec son auberge, sa forge et son moulin, aux escaliers en colimaçon, qui mènent aux appartements meublés du seigneur, découvrez une architecture, un mobilier, une atmosphère chargés d’histoires. Ponts-levis, salle d’armes, donjon et canons rappellent à chaque instant la vocation de cette forteresse de montagne qui fut assiégée, détruite et pillée. Abandonné après 1633, ce château fort prestigieux est offert par la ville de Sélestat à Guillaume II de Hohenzollern en 1899. Rêvant de ressusciter l’ancien empire germanique, il assouvit sa passion du Moyen Âge en confiant la restauration du château à l’architecte Bodo Ebhardt, spécialiste de la fortification médiévale. Au début du 20e siècle, la dimension politique de ce grand chantier doit légitimer la toute jeune dynastie impériale des Hohenzollern et affirmer aux yeux du monde la puissance du nouvel empire. Aujourd’hui, on admire davantage l’aspect pédagogique d’une restauration qui, sans être incontestable, est la plupart du temps vraisemblable. Par ailleurs, la navette du Haut-Kœnigsbourg circule gratuitement les 2 jours au départ de la gare de Sélestat. Horaire: 9h15-17h15. (source Château du Haut-Kœnigsbourg)

Aquitaine : le Château de Cadillac. Il faut imaginer les verrous qui claquent, le froid dans les geôles étroites, la lumière en croisillons passant par les énormes grillages. Le Château de Cadillac était une prison pour femmes aux XIXe. Il a aussi été un centre de redressement pour ados délinquantes jusqu’à l’incendie de 1952. Pas joyeux tout cela, dans cette ancienne demeure d’apparat de la famille d’Epernon. On le visite ce week-end, et on peut y voir un une exposition de dessins et estampes du XIXe des deux autres Monuments nationaux de la Gironde, dans leurs aspectes les plus méconnus : la fonderie de la tour Pey-Berland de Bordeaux, et l’école normale des instituteurs de la République dans les locaux de l’abbaye de la Sauve-Majeure. Samedi et dimanche de 10 h à 13h15 et de 14 h à 18h . Tarif : 4,5 à 5,5 €. Tél.05.56.62.69.58. Mail : cadillac@monuments-nationaux.fr (source: journal Sud-Ouest)

Auvergne : Cathédrale du Puy-en-Velay. La cathédrale Notre-Dame-de-l’Annonciation du Puy-en-Velay est un monument majeur de l’art roman et de l’Occident chrétien. Elle a été érigée en basilique mineure par un bref apostolique de Pie IX, le 11 février 1856. Une Vierge noire, objet de nombreux pèlerinages au cours des siècles, trône sur un maître-autel baroque. L’actuelle effigie remplace celle qui aurait été offerte par Saint Louis à son retour de la croisade d’Égypte, et qui fut brûlée lors de la Révolution française. Samedi 19 septembre 10h – 19h et Dimanche 20 septembre 12h – 18h : Exposition « Les objets de la liturgie épiscopale ». Secrétariat 04 71 09 79 77 ou contact@cathédraledupuy.org

IMG_9589
Cathédrale Saint-Étienne de Sens et palais synodal – musées de Sens

Bourgogne : Sens. Ville des Sénons (Brennus), vaillants Gaulois, elle fut le lieu de résidence du Primat des Gaules, et ville marchande au Moyen-Âge. Sa cathédrale Saint-Étienne, lieu de résidence de Thomas Becket, est considérée comme le prototype de toutes les cathédrales de type gothique de la planète (Chartres, Paris, Orléans…)! Son centre-ville est fait de ruelles aux maisons en pans de bois (Maison d’Abraham, Jean Cousin…) et de riches demeures bourgeoises particulièrement agréable à visiter à pieds (Parkings gratuits tout le tour du centre-ville!) et se situe à 1h de Paris (TER toutes les heures). À visiter spécialement en ce week-end, l’Hôtel de Ville ouvert exceptionnellement et les expositions du Palais Synodal – Musées de Sens: « Retropsection » d’Arnaud Cohen (plasticien contemporain renommé) et Ferdinand Levillain précurseur de l’Art nouveau. À voir absolument: le spectacle son et lumière sur la cathédrale (vendredi et samedi vers 22h). Toutes les infos: http://ville-sens.fr/download/acceuil_caroussel/prog_patrimoine2.pdf

Bretagne : Concarneau. La ville s’est constituée au Moyen-Âge à partir de la ville close située dans l’estuaire du Moros. Cet abri naturel a permis le développement du septième port de pêche français en tonnage débarqué et d’importants chantiers navals. Sa situation sur le littoral et son patrimoine historique en font aujourd’hui une destination touristique bretonne de premier plan.

Orléans vu des bords de Loire (photo DR)
Orléans vu des bords de Loire (photo DR)

Centre : Orléans. Ville sublime, terre des Compagnons de France et de Jeanne d’Arc, elle bénéficie d’un véritable attrait architectural, classée ville d’art et d’histoire. Les Compagnons, symboles de la sauvegarde du patrimoine français vous éblouiront grâce à des démonstrations spectaculaires! À voir, bien sûr, la Cathédrale gothique Sainte-Croix qui vit le sacre de Louis VI le Gros, les bords de Loire (dont le pont de l’Europe), les maisons en briques et pans de bois des époques glorieuses moyen-âgeuse et renaissance ou les musées (Beaux-Arts, FRAC…). Pour se balader les jardins sont un havre de paix en pleine ville mais si vous préférez vous ressourcer à la campagne, direction les méandres de la Loire et les plaines de la Beauce. Orléans est un véritable condensé de l’Histoire de France!

Cathédrale de Reims (photo DR)
Cathédrale de Reims (photo DR)

Champagne-Ardennes : Cathédrale Notre-Dame de Reims. Cathédrale majeure de l’art gothique grâce à une architecture remarquable et un travail exceptionnel de sa statuaire qui ne compte pas moins de 2 303 statues. Sa construction ayant commencé au début du XIIIs, elle est postérieure à Notre-Dame de Paris et Notre-Dame de Chartres.Consacrée à la Vierge Marie, la cathédrale a été achevée au XIVs. Elle est inscrite, à ce titre, au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1991.

Corse : Bastia. Emblématique de l’Île, Bastia nous fait redécouvir son patrimoine: le Palais des Gouverneurs – Place du Donjon, église Saint Jean-Baptiste, Oratoires de Saint Roch, de Sainte-Croix et de l’Immaculée-Conception… Des églises baroques magnifiques! Réservées vos places pour des visites de ville en Corse. Dépaysement garanti pour les continentaux!

Franche-Comté : la Saline d’Arc-et-Senans. Classée Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1982, la Saline royale d’Arc et Senans est le chef-d’œuvre de Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806), architecte visionnaire du siècle des Lumières. Elle constitue également un témoignage rare dans l’histoire de l’architecture industrielle. Manufacture destinée à la production de sel, la Saline Royale a été créée de par la volonté de Louis XV et construite entre 1775 et 1779. La Saline Royale fonctionnait comme une usine intégrée où vivait presque toute la communauté du travail. Construite en forme d’arc de cercle, elle abritait lieux d’habitation et de production, soit 11 bâtiments en tout : la Maison du Directeur, les Ecuries, les bâtiments des Sels Est et Ouest, les Commis Est et Ouest, les Berniers Est et Ouest, la Tonnellerie, le bâtiment des Gardes et la Maréchalerie. Rendue obsolète par l’apparition de nouvelles technologies, la Saline Royale a fermé ses portes en 1895. Abandonnée, pillée, endommagée par un incendie en 1918, le Département du Doubs en a fait l’acquisition en 1927 la sauvant ainsi de la ruine. Trois campagnes de restauration successives achevées en 1996, lui redonnèrent son éclat. (source website des Salines)

Île-de-France : Provins. Jolie petite ville médiévale classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO grâce à ses ramparts massifs et château médiévaux, Provins fut la ville des comtes de Champagne, ville charnière entre la Bourgogne (voir Sens, sa voisine), la Champagne et Paris, lieu de foires européennes. Des vestiges gallo-romains subsistent aussi. À découvrir dans ses environs les bords de Marne, Meaux et Nemours, et le château de Sigy (exceptionnellement ouvert pour les Journées du Patrimoine).

Languedoc – Roussillon: Citadelle de Carcassonne. La Cité de Carcassonne est un ensemble architectural médiéval fortifié, dont les origines remontent à la période gallo-romaine,et qui doit sa renommée à sa double enceinte, atteignant près de 3 km de longueur1 et comportant cinquante-deux tours, qui domine de manière spectaculaire la vallée de l’Aude. La Cité comprend également un château (le château comtal) et une basilique (la basilique Saint-Nazaire). Sauvée de la destruction par l’action et la ténacité de l’archéologue Jean-Pierre Cros-Mayrevieille, puis restaurée au xixe siècle de manière parfois controversée sous la direction de Viollet-le-Duc, la Cité de Carcassonne est, depuis 1997, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. (source wikipédia)

Exposition Laure Prouvost au Château de Rochechouart
Exposition Laure Prouvost au Château de Rochechouart

Limousin : Château de Rochechouart. Château édifié par les vicomtes de Limoges dès l’an 1000, il subsiste le donjon du XIIs et le pont-levis du XIIIs mais la majorité du bâtiment date du XVs. Réhabilité en musée d’art contemporain, il accueille des expositions d’artistes internationaux. À voir en ce week-end, la très jeune mais déjà grande artiste française, Laure Prouvost, dont c’est la première exposition d’envergure – avant que le Centre Pomidou, la Tate Modern et le MoMA ne lui fassent les yeux doux.

Lorraine: Verdun. Verdun, son traité de 843 par Charlemagne, divisant le Royaume de France en trois (une partie pour chaque fils), ses batailles de 1872 et 1916… autant de dates tragiques dans l’Histoire de France mais qui participe à sa mémoire. Un moment de recueillement pour toute personne ayant un parent décédé lors de ces guerres.

Midi-Pyrénées : Viaduc de Millau. Le viaduc de Millau est un pont à haubans franchissant la vallée du Tarn. Portant l’A75, il fait la jonction entre le Causse rouge et le Causse du Larzac en franchissant une brèche de 2 460 mètres de longueur et de 270 mètres de profondeur au point le plus haut, dans un panorama de grande qualité et avec des vents susceptibles de souffler à plus de 200 km/h. Ce projet a nécessité treize ans d’études techniques et financières et fut réalisé par l’adresse du Génie civil français et le « starchitecte » Norman Forster. (source wikipédia)

Beffroi d'Arras (photo DR)
Beffroi d’Arras (photo DR)

Nord Pas-de-Calais : Beffroi d’Arras. Élu « Monument préféré des Français » lors de l’émission du même nom mardi soir sur France 2. Symboles de la capitale de l’Artois, le beffroi et la place des Héros rappellent le temps où Arras était l’une des plus riches villes drapières du nord de la France. Capitale de la tribu celte des Atrébates qui lui ont donné son nom, Arras se développe à l’époque médiévale autour de sa cathédrale et l’abbaye de Saint-Vaast, premier évêque de la ville. A l’époque de l’essor des grandes communes marchandes du Nord, les Arrageois prospèrent grâce à la production d’étoffes en laine puis à la réalisation de tapisseries de haute lisse réputées à travers toute l’Europe. Haut de 75 m, le beffroi d’Arras constitue le symbole du dynamisme de la cité, de ses marchands et de ses artisans. L’ouvrage fut entrepris en 1463 et achevé près d’un siècle plus tard en 1554 sur les dessins de l’architecte Jacques Le Caron. Partiellement reconstruit en 1833, la tour fut refaite à l’identique par l’architecte Pierre Paquet après les bombardements allemands de la première guerre mondiale. Le beffroi construit en béton revêtu de grès dans le style gothique flamboyant, abrite un carillon de 40 cloches. Un ascenseur et 43 marches vous permettront de profiter de la vue splendide sur la place des Héros qui, avec la Grand Place, est la plus belle de la ville. L’esplanade rectangulaire conçue selon des règles strictes, est entourée de maisons de brique et de pierre comprenant au rez-de-chaussée, une ou deux arcades surmontées de deux étages.  Au-dessus, le couronnement est composé d’un pignon à volutes dominé par un petit fronton orné d’une coquille. (source FranceTélévisions)

Basse-Normandie : Granville. Petit port de pêche, Granville est avant tout une station balnéaire chic comme on le constate en déambulant entre les maisons normandes et villas art déco. Granville possède aussi un musée Christian Dior pour tous les amoureux de mode et couture, qui propose en ces Journées une exposition intitulée Dior, la révolution du New look! C’est aussi le moment de se faire une petite crêpe et fromages du coin, le tout arrosé d’un verre de cidre!

Évreux (photo DR)
Évreux (photo DR)

Haute-Normandie : Évreux. Charmante petite ville située à côté de Rouen et à deux pas de Caen et Paris, Évreux recèle mille surprises. Ses vestiges de l’époque gallo-romaine (thermes, murs d’enceinte, forum) subsistent en partie, mais ces véritables trésors sont moyenâgeux avec l’évêché de Saint Taurin qui par sa puissance et argent fit édifier la Cathédrale Notre-Dame de style gothique tardif, des couvents (Ursulines, Capucins). Un beffroi est aussi à adrmirer, tandis que l’évêché aujourd’hui reconverti en musée est doté du Trésor (Châsse en or de Saint Taurin du XIIIs, tapisseries d’Aubusson…).

Picardie : Château de Condé. Symbole de la Monarchie française, le château de Condé fut le lieu de résidence des Condé, des Savoie, mais aussi de Jean de La Fontaine ou Richelieu. Il est décoré par les plus grands artistes tels Watteau et Oudry ou encore Boucher. L’aile Watteau et ses fresques découvertes récemment, la chambre de Richelieu, les appartements privés et l’exceptionnel salon décoré par Oudry constituent les attractions phares du château. On raconte aussi des légendes en ces lieux.

Jardins de Saint-Nazaire de la base marine repensés par Gilles Clément (photo DR)
Jardins de Saint-Nazaire de la base marine repensés par Gilles Clément (photo DR)

Pays de Loire : Saint-Nazaire. Considérée comme lugubre pour le néophyte à cause de son passé port et ses industries, Saint-Nazaire, se modernise et s’offre une nouvelle jeunesse arty et écolo. Vous y trouver notamment la base sous-marine avec musée, jardin réalisé par Gilles Clément ce printemps, exposition d’art contemporain et un sous-marin, l’Espadon, qui ravira petits et grands garçons!

La Rochelle
La Rochelle

Poitou-Charente : La Rochelle. Ville maritime, port colonial dont les demeures bourgeoises à arcades du XVIIIs sont le témoignage, ville révoltée aussi, avec les luttes des protestants dont les tours Vauban sont les vestiges. La Rochelle est une ville chargée d’histoire qui se conjugue aussi au présent avec ses éco-quartiers en centre-ville et aux Minimes (port de plaisance). Une ville où il fait bon flâner en ces week-ends de septembre. Découvrez les bateaux, l’aquarium, son centre-ville animé, ses tours… et poussez jusqu’aux îles de Ré et Oléron pour manger des huîtres de Marennes et voir l’Hermione au port de Rochefort (même si vous n’avez pas de soeur jumelle).

Provence-Alpes-Côte d’Azur : Aix-en-Provence. Ah, les calissons, le ciel bleu, les chants des cigalles… et ses musées! Car Aix-en-Provence regorge de musées. Le plus célèbre, le Musée Granet, s’est refait une beauté en cette année mais accueille toujours les montagnes bleues pré-cubistes de Cézanne, mais aussi des expositions temporaires comme celle consacrer en ce moment aux Icônes américaines (Lischtenstein, Warhol…). La fondation Vasarely est toujours aussi psychédélique et un petit nouveau, le musée de Caumont accueille, jusqu’à ce week-end, les oeuvres anglaises de Canaletto, le spécialiste es-vedute!

Lyon (photo DR)
Lyon (photo DR)

Rhône-Alpes : Lyon. Deuxième ville de France, et première ville culturelle de province, Lyon peut aussi se targuée d’être la ville avec le plus grand quartier classé à l’UNESCO (le Vieux-Lyon et ses traboules renaissances et ocres italiens). Le Musée des Beaux-Arts vous offre la deuxième plus grande collection d’oeuvre d’art de France (il n’y a que le Louvre pour faire mieux) allant des statuettes et momies de l’Égypte antique aux Soulages et Bacon du XXs en passant par Rubens, Poussin, Renoir… Mais l’événement en Septembre c’est bien entendu la Biennale d’Art contemporain qui s’accroche dans les salles du Musée d’art contemporain, à l’Institut d’art contemporain de Villeurbanne et à la Sucrière dans le tout récent quartier high-tech de Confluence. Quartier qui accueille aussi le nouveau musée des Confluences, spécialisé dans les civilisations, les sciences humaines et qui conserve les collections du musée Guimet dans de belles scénographie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :