Le bon(d) style

Manuel du Dandy chic et sobre en toute circonstance.

 

– Le Dandy au travail et en soirée

 

Vous rêvez de ressembler à Daniel Craig dans Spectre mais vous ne connaissez rien à la mode. Le Dandy Libéré compte bien vous aider dans la longue tâche d’apprentissage du style. Premier point : mesurez bien vous mensurations est le b.a ba. Connaître sa taille de chemise et de pantalon vous évitera quelques écueils. Mais attention, toutes les marques ne taillent pas de la même manière, alors n’hésitez pas à demander conseil à la vendeuse, à votre épouse et surtout : essayez les vêtements ! Surtout pour les costumes qui sont forcément retouchés pour se fondre à votre corps de dieu grec. Les modèles achetés sur internet sont à réservés aux produits pas chers et avec garantie de retour sans frais !

Au travail, préférez des couleurs sobres (noir et blanc, bleu, beige, gris). Ce type de couleurs donnent une image de sobriété qui plaira à votre boss et à vos collègues féminines (moins à votre n+1 qui vous enviera). Le costume est la base pour tout rendez-vous important. Attention, vous devez faire bonne impression en toute circonstance ! Que ce soit pour un entretien, un repas d’affaires, un rendez-vous avec un client ou lors d’un voyage. Votre prestation physique est toujours importante, malgré l’adage, l’habit fait tout de même le moine, au moins pour la première impression. Et comme la première impression est toujours importante, il ne faut pas être pris au dépourvu. Vérifier bien que votre cravate est droite, que vous n’avez pas de tâches après un diner ou que vos chaussures sont cirées. Même au moment de conclure, vérifiez que vos chaussettes et votre boxer ne sont pas troués, car même si vous êtes doté d’un joujou qui fait crac boum hue, sachez rester élégant et gentleman votre moitié appréciera.

Même si vous n’avez pas le physique de Paul Newman ou Brad Pitt, le charme de Ryan Goslin, ni la gouaille de Bébel ou la réplique de Michel Audiard, encore moins le talent de Michael Jackson sur le dancefloor ; que vous êtes Alain de loin mais Monsieur tout le monde de près, sachez que le vêtement peut camoufler vos défauts et mettre en valeur vos petits atouts. Suffit de suivre les quelques conseils suivants :

 

1) La Chemise

Commençons par le commencement, la chemise : le col doit être ajusté, c’est-à-dire qu’il ne doit pas vous étrangler. Mais si vous y passer facilement un doigt, celui-ci est trop large. Les cols ne doivent pas avoir de pointes trop longues. Les modèles à boutons sont moins à la mode et préférables aux ambiances moins professionnelles. Les cols ronds sont un must. Le col ne doit pas lasser apparaître un bout de votre cravate.

La chemise doit suivre les lignes de votre corps mais ne doit pas craquer sous chaque mouvement. Une coupe fitée est parfaite. Si vous avez l’impression de flotter dans votre chemise, pensez à prendre la taille en dessous. Si elle boudine, prenez une coupe regular ou faites du sport.

Les chemises blanches ou bleu clair sont classiques. On trouve de très bonne facture chez De Fursac ou APC pour des prix raisonnables. Pour les motifs ou rayures reportez-vous à notre section « Dandy cool » ci-dessous.

 

2) La Veste

La veste à deux boutons est la norme (seul le bouton du haut se ferme) mais le modèle à revers revient en force depuis quelques temps. Votre veste doit être près du corps afin de ne pas faire « parachute ». N’essayer pas de choisir votre veste avec une taille de plus que la vôtre et des épaulettes trop grosses, vous n’aurez plus aucune chance de séduire avec cet effet « porte-manteau oublié dans le dos » – nous ne sommes plus dans les années 1990 ! Une coupe slim est aujourd’hui recommandée. Mettant en valeur votre silhouette, elle est tout de même à proscrire en cas d’embonpoint.

La manche doit tomber un petit centimètre au dessus du poignet de façon à ce que votre chemise et votre montre dépassent un peu.

 

3) Le Pantalon

Il est lui aussi ajusté, droit. Il met vos gambettes à la vue des demoiselles vos atours musclés. Attention mine de rien à l’effet  « bosse » en cas d’émotion forte au niveau de votre entrejambe. Vous n‘êtes pas dans un film X mais au travail ou dans une soirée mondaine.

Le pantalon de smocking est le summum mais se doit être réserver aux grandes parties les plus en vue. C’est le moment ou jamais d’être au maximum de votre beauté.

 

4) La Cravate

La cravate doit rester visible sans être provoc’. Le nœud doit être impeccable et les motifs choisis avec prudence. Les cravates fines sont faites pour allonger votre torse, les larges sont à réservées aux grosses carrures et costumes revers. Elle s’arrête au début de votre pantalon. La pochette assortie est un must. Évitez les motifs « originaux ». Au travail, le classique est de mise. On n’est pas là pour rigoler et faire des blagues de Patrick Sébastien.

Le nœud papillon fait encore plus class’ et vous distinguera de la vulgate masculine durant les grandes occasions. Les dandys le privilégient aussi pour les soirées artistiques (vernissages, inaugurations, festivals…).

 

5) Les Sous-vêtements

Le slip kangourou de Reiser a définitivement mis au placard le slip. La mode actuelle est au boxer et au caleçon. Le Slip Français produit des modèles de bonne facture dans le respect du Made in France. Oubliez les modèles d’ados avec héros Marvel. Le confort prime. De qualité et moulant, libérant le mouvement, les boxers ont aussi de bonnes qualités de maintient sans étouffer vos parties intimes.

Pour les chaussettes, la concordance avec la cravate peuvent être un plus. Pour cette partie du corps, les motifs sont plus originaux. Du Père Noël aux motifs psychédéliques, les chaussettes sont votre terrain d’expression le plus personnel de votre garde-robe au travail. Petit détail : elles ne doivent pas être trouées ni rapiécées, ont trouvent des paires pour pas cher de nos jours. Pas la peine de passer pour un radin et encore moins un pouilleux.

 

6) Les Chaussures

Les modèles lacés en cuir noir ou marron sont classiques. Il en existe plein de modèles possibles. Les mocassins-slippers sont un bon compromis pour les experts – attention tout de même à l’effet clown. La mode est aussi au mix costume + baskets. Un pari réservé pour les soirées festives ou les sorties de bureau. En cas de pluie, une paire de boots fera très bien l’affaire.

 

7) Les Accessoires

Pour la montre, c’est à vous de voir. Il n’y a pas de modèles à proscrire en dehors des copies de grandes marques.

Pour l’hiver, une écharpe en soie ou en laine protégera avec succès votre gorge et vous évitera une grippe toujours malvenue. Les chapeaux reviennent à la mode. Les modèles de Pharell Williams sont un peu durs à porter pour tout un chacun (même si Études en fait de très bon). Demandez conseil à un spécialiste. Toutes les têtes ne sont pas faites pour le port du chapeau. Le bonnet de hipster commence à se faire plus discret. Les gants en cuir beiges font aussi leur effet. Surtout s’ils réchauffent votre chevalière et votre alliance alors qu’ils maintiennent un sac en cuir 24h vous permettant de ranger vos petites affaires, votre Mac et un livre. Le sac à dos  « fashion » (Sanqvist, Herschel…) est possible pour les plus jeunes. Le porte cartes et le porte feuilles se glissent dans votre sac ou la poche intérieur de votre veste.

 

8) Le Manteau

En cet hiver 2015-16, le manteau s’allonge et se porte droit. Sobre mais à la silhouette graphique, il tient chaud et en impose. Pour le mitan automnal, le trench est toujours incontournable (en version noir ou bleu marine pour effet plus original qui vous distinguera de vos collègues en Burberry beiges). L’imperméable (parfois nommé Mac) a la coupe très droite lui aussi.

 

– Le Dandy cool

 

L’homme de goût n’est pas toujours en costume cravate. Il s’autorise aussi des tenues plus décontractées du combo blazer-jean au sportswear pour un petit footing ou un weekend au ski.

 

1) Le Top

La chemise blanche du costume, n’est pas seule dans le dressing du dandy. Les couleurs sont aussi à l’honneur, de la rose à la verte foncée. Les rayures sont un grand classique, intemporelles elles se marient très bien avec tout le reste de la garde-robe. Les motifs, plus hipster, sont aussi possibles. Les chemises épaisses en laine sont cette année à la mode et remplace avec chance les vestes de bûcheron vues et revues depuis plusieurs saisons.

Le polo est l’autre grand classique du gentleman pour un weekend à la campagne ou sous un pull ou sweat et une veste blazer. Le T-shirt n’est pas très répandu.

Le pull en laine ou cashemire est fait pour réchauffer notre torse lors des grands froids. Le sweat à imprimé est un concept à la mode qui se marie assez facilement avec un blazer et un pantalon de costume ou un jean.

Le blazer remplace de façon très régulière la veste de costume. Plus maniable, elle est avantagée pour ceux qui travail en extérieur, en déplacement, protégeant du vent sur son Vespa. Il peut être combiné avec une doudoune sans manches. Les différents types de tissus disponibles permettent en autre de ne pas avoir la même veste que votre voisin.

 

2) Le pantalon

Le jean est le préféré pour une tenue simple et solide. Couplé à un blazer, il donne une allure chic décontractée. Slim ou droit, il est de préférence brut, foncé, si possible sans trous. Le chino est l’autre gagnant. De toutes les couleurs, le beige et un bleu marine donne une allure bourgeoise pas désagréable. Le velours revient aussi à la mode. Le pantalon doit épouser vos muscles. Trop large, il donne une allure de Charlot comique mais peu esthétique.

 

3) Extérieur

La parka ou doudoune est un must pour les hivers glacés. Les versions en plumes d’oies sont d’une légèreté qui concurrence les performances thermiques uniques. Les versions rouges sont à la mode et vont distingueront sur la piste noire (si vous êtes un pro de la glisse bien évidemment). Pour les citadins, elle vous différenciera des badauds et la chaleur de la fourrure vous fera les mauvaises odeurs du métro. La grosse tendance 2015-16 va aussi au blouson en cuir ou peau avec col lainé

Les fausses chaussures de randonnées en cuir sont le hit de l’année. Vous donnant une allure de bûcheron canadien perdu au milieu de Jardin du Luxembourg, elles ne sont pas très esthétiques mais sont incontournables pour qui veut être à la pointe de la mode. Les boots très pratiques et plus jolies, suivant la jambe tout en l’affinant sont plus distinguées.

 

Les Petits Plus du Dandy Libéré :

  • Des bracelets (Naimakka, Miensai…) qui dépasseront de votre chemise et mettrons en valeur vos petites menottes tenant votre I-Phone avec lequel vous faites une photo d’une œuvre d’art (et non d’un selfie, pratique à proscrire).
  • Dans votre sac 24h : un gel pour les mains Aesop, un peigne (ne le mettez pas à votre slip, vous n’êtes pas dans Les Bronzés), un carnet Moleskine, un stylo plume Mont-Blanc, une pince à cravate (pour les moments de vent ou repas), quelques bonbons à la menthe (votre haleine est préférable quand elle sent les Alpes que la clope), des Doliprane, un briquet Bic (ça fait moins chier s’il est volé), une bouteille d’Evian, une paire de lunettes de soleil et un livre.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :