Plaidoyer pour la culture

 

La culture n’est rien de plus que la technique, la méthode la plus appropriée pour se connaître soi-même et apprécier les autres. La culture c’est la découverte du monde et de son moi intérieur. C’est notre ouverture à l’humanité. La culture nous nourrit et nous grandit.

Sans culture point de salut. Le dépérissement, la déliquescence, la fin se font sentir. Pas de culture, c’est la mort assurée de toute civilisation.

 

Pas de croyance non plus et vous mourrez. La croyance en une culture est la chose primordiale pour toute évolution.

 

Alors, dans ce monde en bouleversements constants, instable, les hommes ont besoin de repères. Des signaux venus du passé, du présent et du futur. C’est ce qu’offre la culture.

 

Aujourd’hui comme demain et comme hier, le salut passe par la culture. Sa sauvegarde et plus encore son existence perpétuelle sont les seuls et uniques moyens en la possession des hommes pour obtenir un monde meilleur.

 

La culture ne doit pas être dissoute, réduite à l’état de légume bon pour la poubelle. La grande et la petite culture peuvent cohabiter. Mais sans la première point de seconde. Pas d’humanité. La culture est réflexion et solution.

Il ne faut pas refuser d’admettre l’existence d’une haute culture. Bien au contraire. Il faut la soutenir et non la dénigrer. Elle est faite de différentes obédiences, de divers courants parfois diamétralement opposés mais qui permettent d’enrichir le monde. D’enrichir l’âme de chacun. Sans culture pas d’opinion. Donc pas d’humanité.

La culture, c’est respecter l’avis de chacun, même contraire au nôtre. La culture, c’est le dialogue. C’est le partage.

Ce n’est pas réduire dans une bouillie abjecte l’histoire et les us et coutumes d’un peuple, d’une nation. Tirer la culture vers le bas est aberration sans nom. Elle ne peut être que le fruit de l’oubli et du manque de culture. Un manque d’intelligence. L’oubli, c’est l’omission culturelle. Un déni condamnable de mort. L’absence de culture est un suicide. La culture est la mémoire ; le passé qui enrichit l’avenir. Ce sont les trois temps réunis pour le meilleur.

 

L’ignorance est le pire malheur de l’existence pour un homme. C’est se donner la mort à coup sûr. La culture n’est rien d’autre que la victoire de l’humanité.

 

Alors,

Vive la culture !

 

Antoine Chevasson

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :