Peng Yangjun

Alors que le débat sur le burkini fait rage en France, l’artiste photographe chinois Peng Yangjun nous montre une autre vision de la beauté. En Chine, la beauté correspond à une peau blanche. Le bronzage est identifié aux paysans et est donc mal vu des classes dirigeantes et bourgeoises. Les photographies de Peng Yangjun montre donc des femmes qui se cache le visage avec des voiles, cagoules ou foulards pour garder une peau la plus claire possible même à la plage. Une pratique étrange pour tout occidental; mais qui donne surtout de superbes clichés. Petit aperçu.

peng-yangjun-beach-2.jpg

peng-yangjun-beach-6.jpgpeng-yangjun-beach-3.jpgpeng-yangjun-beach-7.jpg

tumblr_nz8y3xsXlt1qzvixuo6_1280.jpgtumblr_nz8y3xsXlt1qzvixuo7_1280.jpgpeng-yangjun-beach-9.jpgpeng-yangjun-beach-4.jpg

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :