Bâle – 5 adresses incoutournables

Le Dandy Libéré revient en force avec notamment un dossier spécial consacré à la Suisse et ses grandes villes au travers de city guides. Nous vous ferons découvrir les plus grandes villes par une petite sélection d’endroits culturels, historiques, de repos, gastronomiques ou de shopping. Lausanne, Berne, Genève, Zurich ou Bâle se (re)découvrirons tout au long de l’hiver au fil de nos articles et de notre road-trip. Aujourd’hui, Bâle ville frontière et historique, ville magnifique et moderne, foisonnante et reposante tout à la fois. Bonne lecture et bon voyage!

img_0068
Fondation Beyeler (DR)

FONDATION BEYELER : Plus grande fondation privée et la plus visitée au monde, la Fondation Beyeler est due à l’un des plus influents galeristes d’art moderne et contemporain du XXe siècle, Ernest Beyeler, aidé de son épouse Hildy, ayant décidé de rendre accessible à tous leurs trésors au sein d’un bâtiment de style moderniste en verre dessiné par Renzo Piano et d’un autre de Peter Zumthor. On y découvre des Picasso, des Monnet, César, Miro, Rothko, etc… tous les styles d’art des deux derniers siècles s’exposent à nos yeux ébahis, mais aussi les arts dits premiers d’Océanie et d’Afrique.  Les expositions temporaires sont toujours d’intérêt majeur et dépassent souvent la qualité de celles proposées par les musées. Au hasard : Giacometti, Dumas, Munch, Dubuffet, Kandinsky…

KUNSTMUSEUM : Bâle est une ville d’art et de musées. Le plus fameux d’entre eux est le Kunstmuseum Basel (Musée d’art de Bâle en Français), immense paquebot pausé en centre-ville. Sa collection se compose d’œuvres du XIVe au XXe siècle. Les Holbein, Gerhard Richter, Goya, Pierre Huyghe ou encore van Gogh et Warhol sont forcément là. Le musée possède aussi un important fonds de Paul Klee (natif de Berne). Un condensé de tout ce que l’Histoire de l’art a retenu de majeur !

MUSÉE JEAN TINGUELY : Encore un musée, consacré entièrement à Jean Tinguely cette fois-ci et localisé sur les bords du Rhin. L’artiste suisse, inventeur de machines à clouer, ouvrir des boites de conserve, jouer du piano, faire tourner un nounours sur lui-même dans des dimensions pour le moins gigantesques et absurdes sont destinées à critiquer et amuser le visiteur consommateur éperdu. Un tracteur transformé en orchestre circule parfois dans les rues de la ville, avis aux chanceux.

img_0069
Schiesser (crédit photo DR)

SCHIESSER Café, confiserie, salon de thé, chocolaterie  : Schiesser est situé juste en face de l’Hôtel de ville et se remarque par son décor d’époque et ses petits gâteaux délicieux. Un encas s’impose forcément après avoir arpenter les ruelles du vieux Bâle ou avant de batailler avec les perches à selfie de Chinois face aux œuvres d’un des musées cités ci-dessus. Haut de gamme, qualité suisse, chocolat et mignardises extra ! Les papilles sont en éveil dans ce temple du palet.

RESTAURANT LINDE : Autant chercher une aiguille dans une botte de foin, Bâle est une ville pour personnes aisées pouvant s’offrir un repas à 200€. Mais pour les petits futés aimant l’odeur ténue du fromage sur vos vêtements, nous avons dégoter la petite trouvaille Linde, petite auberge digne des Bronzés font du ski (l’alcool à base de crapaud ayant néanmoins disparu au profit de bières de pays, on appréciera), au cadre classique et à bon prix (environ 30€, c’est-à-dire peanuts pour la Suisse). Ne vous attendez pas à du foie gras mais à une bonne fondue et des bretzels dans un service approximatif mais joyeux vous seront proposés.

img_0070
Cathédrale Notre-Dame de Bâle (crédit photo DR)

Bonus : Bâle est sans doute l’une des plus belles villes au monde, il va donc de soit que tout bon gentleman ou demoiselle visite son centre-ville, des hauteurs d’Altstadt et Nadelberg toutes en colombages et couleurs pastels ou de la Markplatz aux quais, de la cathédrale romano-gothique en grès rouge au siège d’UBS, de la Roche Tower au beffroi et remparts. La métropole embrasse ainsi les influences moyenâgeuses, allemandes, protestantes, celtes ou ultra-contemporaines. Un plongeon dans le Rhin (pas chaud mais propre) dès les beaux jours venus est une pratique courante, à vous de vous jeter à l’eau !

img_0064
Bâle (crédit photo DR)

Bâle est une ville commerçante et y fait honneur avec la plus grande foire horlogère au monde (Baselworld) et la gigantesque Art Basel en Juin, dédiée aux arts plastiques et au design, possédant des antennes à Miami et Hong-Kong, rien que cela ! Le carnaval qui dure 3 jours est aussi un attrait pour toute personne aimant faire la fête. Pour les fanas de biotech et de cellules souches, Bâle est le cœur de l’industrie pharmaceutique et médicale de Suisse avec notamment Novartis et Roche pour fleurons. Une bio valley en expansion incessante.

Dernier endroit, situé à quelques kilomètres du Rhin, mais côté allemand, le Vitra Design Museum est le nec plus ultra de tout passionné de design objet et mobilier. Tous les plus grands créateurs ont œuvré pour cet éditeur qui le leur rend de manière exceptionnelle dans une sorte de petite ville planifiée par nombre de Prix Pritzker.

Antoine Chevasson

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :