Voiture, objet de luxe en 2017

 

François Hollande n’a beau pas se représenter, il continue à nous arnaquer. La voiture semble devenue une de ses cibles préférées. La lutte contre la pollution et la baisse du nombre de morts sur les routes deviennent des prétextes de plus en plus grossiers pour augmenter les taxes en tous genres sous couvert de « bravitude » écologique. L’automobile est un gros mot, un fléau qu’il faut exterminer à tout prix des villes et vallées enclavées (Arve, Annecy, Grenoble…). Les maires s’y mettent aussi, avec un zèle visible à des kilomètres à la ronde.
Premier choc de 2017 pour les automobilistes: les carburants qui continueront à augmenter. La lutte contre le diesel commence. Dommage les constructeurs français sont spécialisés dans ce carburant, notamment dans une version hybride…
Deuxième choc, l’augmentation des tarifs autoroutiers. Les gérants d’autoroutes amassent des pactoles mais on continue, en haut lieu, à voter une hausse de prix de péages… Normal! La Ministre de l’Écologie et des Transports avait pourtant annoncé en 2014 une baisse des tarifs « d’au moins 10% »… Rhhaa les promesses…
Pire, Ségolène Royal a annoncé les construction et rénovation de routes rapides aux frais de l’État qui seront plus tard privatisées en autoroutes. Vinci, APRR se frottent les mains. Les Français se font avoir en beauté… Surtout si elle veut les décorer de panneaux solaires… À 5millions le kilomètre juste pour la construction, il faudrait mieux en mettre dans les bureaux de son Ministère et sa tête, cela chauffe un peu trop!

img_1234
Royal inaugurant sa route à 5 millions (Paris Match)

Dans le même temps, les assurances et réparations continueront de grimper.

Les bornes électriques seront obligatoires dans toutes les constructions d’immeubles. Des dépenses en plus pour les copropriétaires… Youpi!
Autre « cadeau », cette fois-ci pour les nouveaux acheteurs, plus de prime pour l’achat de voitures dites écologiques (hybride, électrique…) ou prime à la casse mais un bonus/malus CO2 pour tout véhicule. Avec un seuil fatidique de 127g de CO2/km, pratiquement toute voiture familiale est concernée par un malus allant de 50€ à 10000€! Il est vrai que le CO2 n’est pas un polluant mais un gaz naturel…

img_1237
Capture d’images d’une vidéo réalisée par des parents d’élèves de Sallanches dans laquelle ces derniers doivent porter des masques anti-pollution (DR)

 

Dans les villes, finies les circulations alternées, bonjour le retour de la pastille… Paris, Lyon ou Grenoble voient dès le 1er janvier la mise en place de pastilles « vertes » officiellement pour lutter contre les jours de pollution intense. À Paris, Crit’Air (on sent le cynisme de ce nom) refusera l’entrée des voitures immatriculées avant 1997. Tant pis si votre deudeuche pollue moins qu’un SUV moderne. Tant pis si vous êtes pauvre et n’avez pas les moyens d’acheter un nouveau modèle… Fini les cars de touristes… Qui vient de dire que les bobos parisiens veulent vivre entre-eux?

IMG_1236.JPG
Vignettes Crit’Air

Simultanément, les villes et agglomérations continuent leur lutte contre l’automobile en centre-ville. Les péages sont à l’étude, mais les hausses des tarifs de parking augmenteront cette années dans la plus part des métropoles. Un moyen de prendre les transports en commun? Ah bah non, ils augmentent aussi.
Comptons aussi les augmentations d’impôts locaux pour la destruction de places de parking et la réduction des voies de circulation (coucou les habitants du Boulevard Saint-Germain à Paris ou petites rues annexes aux cours Lafayette et rue Garibaldi à Lyon).
Le nombre de radars devrait aussi augmenter.
Pendant ce temps, l’industrie, première cause de pollution, ne sera pas remise en cause ou aidée (puisque pour nos gouvernants, il s’agit toujours d’aide, de notre bien-être)…
Il reste donc à se mettre au vélo comme aux Pays-Bas. Ah bah non, les enfants ne pourront plus se balader sans casques et vous ne pourrez toujours pas rouler en liberté… la police veille à tout faux pas, même en civil.

 

Pour conclure, je citerai l’Automobile Magazine « Les prélèvements ne manqueront pas. Heureusement, tout ça, c’est pour notre bien. Le malus, ce n’est pas du tout pour faire rentrer davantage d’argent dans les caisses. Il s’agit juste, officiellement, d’améliorer la qualité d’air. Mais alors, pourquoi les polluants ne sont absolument pas pris en compte par cette mesure? »

Je rajouterai, qu’il s’agit seulement des mesures déjà prises. En mai, nous changeons de Président… Et tout candidat à la Présidentielle a des mesures en poche pour nous dépouiller encore plus. Pendant ce temps, le nombre de cancers augmente et la nature continue à mourrir.

Sur ce, bonne année 2017 à tous les automobilistes et amoureux de la nature!

Antoine Chevasson

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :