Design – Nendo envahit le Grand-Hornu

54808ffc9accb54745f1691062980x550-nendo_portrait[1]

 

Nendo est sans doute le collectif de design le plus suivi de la planète branchée des tendanceurs. Collectif de designers fondé par Oki Sato, il se fait connaître dès ses débuts, à la naissance du XXIe siècle, par ses objets d’une sobriété incroyable et des scénographies pour les plus grands groupes. Chaque nouveauté ou exposition du collectif est ainsi vantée comme « une réussite totale », « du jamais vu » par les journalistes et influenceurs. Pas un Salon du design milanais sans sa perle Nendo, pas une Biennale de renom sans une pièce iconique de ce petit groupes de génies japonais. Résultats, Nendo croule sous les honneurs et récompenses, devenant un exemple et une source d’inspiration.

invisible_outlines2cnendoccidcphoto_takumi_ota-tt-width-1120-height-718-crop-1-bgcolor-ffffff[1].jpg

Autant dire que la rétrospective organisée par le Grand-Hornu, sorte d’ovni entre musée, Frac et atelier de création belge posé à deux jets de charbon de Mons dans une ancienne usine houillère en briques rouges forcément. Centre d’art et de design connu pour ses expositions de qualité mondiale, inventives, souvent rétrospectives ou thématiques, le Grand-Hornu n’a pas tergiversé longtemps afin de court-circuiter les plus grands musées du monde  et rapatrier l’immense rétrospective du collectif nippon qui se visitait alors à Milan.

cos-x-nendo-milan[1].jpg

Sont ainsi regroupés les pièces intemporelles créées pour les plus grandes marques de design ou de mode, des mini-films, des vêtements mais aussi une scénographie théâtrale produite pour Jil Sander à l’occasion du Salon du Meuble de Milan 2017. Planifiée et mise en scène par le groupe, cette rétrospective bénéficie même d’une musique spécialement créée pour l’occasion.

neo04[1].jpg

Cette exposition fait office de testament, de manuel du design sobre, fonctionnaliste et visuel du groupe. Inspirée par la rencontre entre Jasper Morrison, habitué des lieux, et Oki Sato (qui est aussi interviewer pour le Elle Decor japonais), elle devient une mise en perspective, un dialogue entre les 200 objets réunis en 12 catégories. Sobre, à l’image des créations et des lieux, la scénographie est simpliste, la lumière parfaitement douce, marquant la ligne pure, la fonctionnalité, le souci du détail, de la matière, des techniques employées par Nendo.

invisible_outlines6cnendoccidcphoto_takumi_ota[1].jpg

Photos Takumi Ota, DR, Ideat.

Antoine Chevasson

BN-NM977_0516NE_1000V_20160412113618[1].jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :