Festival de Cannes 2019 – Les annonces

Thierry Frémaux et Pierre Lescure viennent de présenter les films qui auront les honneurs du Festival de Cannes 2019.

Une Palme d’Or d’honneur sera remis à Alain Delon pour l’ensemble de sa carrière. L’acteur français, star mondiale, connu pour sa beauté et son jeu, ses morts tragiques, ses prises de position, son arrogance mégalomane et ses amours recevra une nouvelle distinction.

Hors-compétition, les deux évènements majeurs seront le nouveau Jim Jarmush et le retour du chabadabada mélancolique d’Un Homme et une femme. La suite du célèbre film de Claude Lelouch se nommera Les plus belles Années et aura pour casting les acteurs originels et éternels que sont Anouck Aimée et Jean-Louis Trintignant. Le film d’ouverture sera The Dead Don’t Die de Jarmush. Au programme? Des zombies incarnés par Iggy Pop et Tom Waits, avec aussi Tilda Swinton, Bill Muray et Adam Driver. « Dans la sereine petite ville de Centerville, quelque chose cloche. La lune est omniprésente dans le ciel, la lumière du jour se manifeste à des horaires imprévisibles et les animaux commencent à avoir des comportements inhabituels. Personne ne sait vraiment pourquoi. Les nouvelles sont effrayantes et les scientifiques sont inquiets. Mais personne ne pouvait prévoir l’évènement le plus étrange et dangereux qui allait s’abattre sur Centerville : THE DEAD DON’T DIE – les morts sortent de leurs tombes et s’attaquent sauvagement aux vivants pour s’en nourrir. La bataille pour la survie commence pour les habitants de la ville. » Le film sortira le même jour en salle.

On reproche parfois à Cannes son entre-soi. La sélection aura encore cette année un Dardenne, un Desplechin, un Almodovar, un Loach ou encore un Terence Malick. Pedro Almodovar débarque avec un film autobiographique, Dolor y Gloria, dans lequel un réalisateur (Antonio Banderas) se remémore sa vie, la Movida, sa mère (Pénélope Cruz) et ses préférences cinématographiques.
Xavier Dolan revient après son Grand Prix (2016) avec Matthias et Maxime alors que Terrence Malick ressurgit 8 ans après sa dernière apparition cannoise avec Une Vie cachée.
La misère sociale sera au coeur des films d’Arnaud Desplechin, Roubaix, une lumière (avec Sarah Forestier, Léa Seydoux et Roschdy Zem) et de Ken Loach, Sorry We Missed You dans lequel un couple tente de survivre à la pauvreté. Les banlieues auront l’honneur du film Les Misérables de Ladj Ly, nouvelle venue.
Autre française en lice, Céline Sciamma viendra avec son Portrait de la jeune fille en feu.
L’Adieu à la nuit d’André Téchiné, avec Catherine Deneuve en grand-mère désemparée face au départ de son petit fils pour la Syrie, n’ayant pas été retenu, c’est Le Jeune Ahmed des frères Dardenne qui parlera du djihadisme et de l’islamisme chez les enfants.
De nouveaux réalisteurs du monde entier se défieront pour la Palme alors que les réalisation Netflix seront toujours bannies comme elles-mêmes bannissent les salles de cinéma contrairement à la Mostra qui a primé Roma en 2018, film uniquement sorti en streaming sur internet.
Elton John fera l’objet d’un biopic, Rocketman, de Dexter Flechter (Hors-compétition). En tout 13 réalisatrices seront en compétition dans les diverses sections.
Le prochain film de Tarantino était annoncé mais n’a visiblement pas été prêt pour l’annonce. Peut-être interviendra-t-elle avant le premier tapis rouge. Il en est de même pour Hirokazu Kore-eda, lauréat de la Palme d’Or 2018, son film  tourné en France avec Juliette Binoche et Catherine Deneuve étant en montage tout comme celui de James Gray.
Le Président du Jury de la Palme d’Or sera Alejandro González Iñárritu (Babel, Amours chiennes, The Revenant…), Nadine Labaki Présidente du Jury Un Certain Regard et Claire Denis Présidente du Jury des Courts-métrages et de la Cinéfondation.
Les films en compétition pour le 72e festival de Cannes

Les 19 films en compétition :

The Dead don’t die de Jim Jarmush (Etats-Unis, film d’ouverture) ;

Dolor y Gloria (Douleur et gloire) de Pedro Almodovar (Espagne) ;

Le Traître de Marco Bellocchio (Italie) ;

Parasite de Bong Joon-Ho (Corée du Sud) ;

Le Jeune Ahmed de Luc et Jean-Pierre Dardenne (Belgique) ;

Roubaix, une lumière d’Arnaud Desplechin (France) ;

Wild Goose Lake de Diao Yi’nan (Chine) ;

Atlantiques de Mati Diop (Sénégal) ;

Matthias et Maxime de Xavier Dolan (Canada) ;

Little Joe de Jessica Hausner (Autriche) ;

Sorry We Missed You (Pardon tu nous a manqué) de Ken Loach (Angleterre) ;

Les Misérables de Ladj Ly (France) ;

Une Vie cachée de Terrence Malick (Etats-Unis) ;

Bacurau de Kleber Mendonça Filho (Brésil) ;

The Whistlers de Corneliu Porumboiu (Roumanie) ;

Frankie d’Ira Sachs (Etats-Unis) ;

Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma (France) ;

Ça doit être le paradis d’Elia Suleiman (Palestine) ;

Sibyl de Justine Triet (France).

Films présentés hors compétition :

Les plus belles années d’une vie de Claude Lelouch, présenté le 20 mai ;

Rocketman de Dexter Flechter, présenté le 16 mai ;

Trop vieux pour mourir si jeune (épisodes 4 et 5) de Nicolas Winding Refn ;

Maradona d’Asif Kapadia ;

La belle époque de Nicolas Bedos.

 

Antoine Chevasson

Photos DR

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :